Ville fantôme

Cityville, ville morte ou ville fantôme… Les citavilaines et les citavilains semblent avoir déserté la ville, laissant la maire, seule face à la survie de ce lopin de terre… Le doute assaille cette dernière, y a-il encore un peu de lumière aux fenêtres ou les volets sont-ils définitivement clos, hermétiques à tout ce qui se passe à Cityville… Aucune réaction, contribution ou presque, aucun intérêt ou désintérêt n’est exprimé… Les citavilaines et les citavilains sont pourtant réputés pour leur naturel, leur réactivité, leur imagination et leur créativité… N’ont-ils plus rien à dire, plus rien à ressentir… De longues soirées ont, pourtant, été consacrées à refaire le monde, en reste-il encore quelque chose aujourd’hui ? La maire tremble, le cerveau de tous aurait-il reçu un coup trop fort pour qu’aucune opinion positive ou négative n’en sorte… La maire est tenace, elle entre en résistance et maintien son appel de contributions auprès de tous qui, comme elle, veulent partager, même des broutilles, tant que cela ouvre le dialogue…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s